25/9 : Un mot : MERCI !

25/9 : Un mot : MERCI !

Voilà plusieurs mois que cet évènement se préparait en coulisse avec les membres de notre Réseau, nos « radicelles » et la famille de Wouters de la Ferme de Grange.

C’est avec une immense gratitude que nous souhaitions tout d’abord revenir vers vous, car sans votre présence, cet évènement n’avait aucun sens !

Nous souhaitions également adresser un tout grand merci :

  • A la Ferme de Grange pour cette fantastique collaboration, son accueil et son partage tout au long de journée et à travers toutes les activités proposées ;
  • A la Fondation CYRYS pour son soutien et sa présence ;
  • A nos bénévoles « radicelles » : en amont, pendant et après l’évènement ;
  • Aux producteurs et artisans présents ;
  • Aux animateurs des divers ateliers « Do it yourself » et mini-conférences ;
  • Et à tous ceux qui par une présence, un geste, une pensée ont contribué à cette magnifique journée !

 

Et parce que les images parlent encore parfois mieux d’elles-mêmes, c’est avec plaisir que nous vous les partageons :

Visites de la Ferme de Grange et du moulin Astrié de la ferme (avec Anne-Sophie, Stany et Guirec de Wouters)

 

Des ateliers « Do it yourself » pour petits et grands…

… la lactofermentation pour conserver et consommer ses légumes autrement (avec Pauline Beguin et Marie Senterre):

des préparations simples à base de légumes pour changer les a priori des plus petits :

 

Pssst : si vous ne le saviez pas, tous ces ateliers ont été alimentés en légumes bio par notre maraîcher Philippe (Amarantes.b!o).

Des mini-conférences sur une foule de thématiques …

Un marché de producteurs et d’artisans …

Une activité de cuisson et dégustation de pains bio et locaux (avec Xavier et Jean) …

Et puis bien sûr, la convivialité :

Vivement la prochaine édition !


 

Découvrez le programme de notre journée festive du 25/9 !

Découvrez le programme de notre journée festive du 25/9 !

Nous vous promettions un événement convivial et festif en clôture de notre premier cycle de visites de fermes…

RDV le dimanche 25 septembre 2022 à la Ferme de Grange à Anhée, qui accueille et co-organise la fête avec nous (merci à eux !).

Tous les détails du programme sont sur cette page. N’hésitez pas à nous rejoindre et à partager l’invitation autour de vous !

 

21 avril : Réunion des Radicelles et Projets « Proximity »

21 avril : Réunion des Radicelles et Projets « Proximity »

Faisons d’1 pierre (en l’occurrence, 1 soirée), 3 coups !

Nous vous donnons RDV le jeudi 21 avril dès 18h au Centre culturel de Dinant afin de :

  • Poursuivre l’organisation de notre évènement convivial de septembre prochain qui clôturera le cycle de visites de fermes du territoire du Réseau RADiS. Faisons le point sur nos avancées respectives et poursuivons la mise en place pratique ;
  • Vous distribuer les brochures consacrées aux fermes bio en vente directe du Réseau RADiS. Nous comptons sur chacun d’entre vous pour relayer sa diffusion au sein : d’épiceries locales, d’écoles, d’asbl, etc…
  • Participer à l’évènement « Une soirée pour rêver et construire ensemble demain » organisée le soir même, dès 19h30 par la Fondation Cyrys et Be Planet. Cet évènement est gratuit mais demande une inscription préalable. Toutes les infos sont disponibles ici !

 

Pour rejoindre le GT-Radicelles : merci de vous inscrire auprès de Caroline par retour de mail (caroline.dehon@natpro.be) ou au 0474/56 34 48 avant le 20 avril. Possibilité d’organiser du co-voiturage, n’hésitez pas à faire part de vos besoins. Adresse du jour : Centre culturel de Dinant, Rue Grande 37, 5500 Dinant.

D’avance merci à tous !


 

Bienvenue à la ferme ! Rencontrez les producteurs bio en région dinantaise

Bienvenue à la ferme ! Rencontrez les producteurs bio en région dinantaise

Le Réseau RADiS (Réseau Alimentaire Dinant Solidaire) vous invite à rencontrer les producteurs bio de votre région.

Une belle occasion de découvrir leur métier et de mettre un visage sur votre alimentation !

Pour faciliter l’organisation des visites, nous vous prions de bien vouloir vous inscrire via ce court formulaire.

L’adresse précise de RDV vous sera communiquée ensuite. Les visites sont entièrement gratuites !

.

.

Bienvenue à la ferme !

  • Vendredi 6 mai 2022 à 17h30. La Ferme de Waulx (Rodrigue Ullens) à Anseremme (Dinant). Cultures de céréales, présentation du projet de la ferme, aménagements en faveur de la biodiversité.
  • Samedi 11 juin 2022 à 16h. Les Jardins du Frech-Try (Famille Baivy) à Awagne (Dinant). Maraichage diversifié et fleurs à couper, présentation du projet de la ferme.
  • Dimanche 26 juin 2022 à 10h. Au Pré des Saveurs (Famille Piette) à Thynes (Dinant). Porcs, grandes cultures de céréales et pommes de terre.
  • Dimanche 3 juillet 2022 à 10h. La Ferme du Grand Cortil (Famille Maury) à Falmagne (Dinant). Bovins allaitants, cultures de céréales et de légumes.
  • Dimanche 31 juillet 2022 à 14h. La Ferme de la Cour (Roch Pirmez) à Maredret (Anhée). Cultures de courges, colza, noix et pressoir à huiles.
  • Dimanche 28 août 2022 à 15h. Amarantes.b!o (Philippe Gilbert) à Lisogne (Dinant). Maraichage diversifié en cours d’installation.

 

Et en apothéose de ce cycle de visites…

Une journée festive !

  • Dimanche 25 septembre 2022 dès 11h à la Ferme de Grange (famille de Wouters) à Anhée.

Programme de la journée 

  • Inauguration et dégustation de la soupe bio locale du Réseau RADiS
  • Visite de la ferme (sapins de Noël et grandes cultures bio)
  • Démonstrations du moulin Astrié sur meule de pierre, transformant les céréales en farines
  • Démonstrations de lactofermentation pour la conservation des légumes
  • Animations gustatives bio locales pour les enfants
  • Présence du four à pain mobile et dégustations de pains réalisés à partir de différentes céréales bio
  • Mini-conférences sur le thème de l’alimentation bio, locale et solidaire
  • Petite restauration et bar bio

 

Mobil’isons nous !

La mobilité est problématique dans notre région. Le Réseau RADiS vous propose différentes solutions pour nous rejoindre aux visites et à la journée festive.

  • Accès via les transports en commun : nous vous indiquons pour chaque activité les manières de nous rejoindre en transports en commun.
  • Covoiturage : chaque participant nous communique ses besoins / offres en covoiturage et nous vous mettons en relation

 

Bienvenue à toutes et tous !


 

 

Le 24/3, nous construirons ensemble notre journée conviviale bio-locale

Le 24/3, nous construirons ensemble notre journée conviviale bio-locale

Bienvenue à tous le jeudi 24 mars prochain, de 17h à 19h à Dinant, pour une seconde réunion de notre GT sensibilisation, Les Radicelles !

Lors de notre dernière rencontre, nous avons décidé de créer un événement bio local constitué de visites de fermes avec, en apothéose, un événement convivial et ludique.

Visites de fermes

Caroline et moi avions déjà prévu de réaliser des visites de fermes pour resserrer les liens entre producteurs et membres du Réseau RADiS.

Du coup, nous avons travaillé sur un calendrier de visites entre avril et septembre, qui pourrait être ensuite diffusé vers le grand public.

Ce seront de multiples occasions de créer le lien entre les producteurs et les citoyens locaux, d’échanger sur la culture et l’élevage bio.

Jean a émis l’idée d’organiser une sorte de chasse aux trésors avec un objectif par visite, qui se terminerait lors de notre journée festive.

A nous d’imaginer cette « chasse aux trésors », quoi, comment… ?

 

Evénement convivial et ludique

Pour notre événement de clôture, en septembre, tout est encore à créer selon vos souhaits et envies !

Nous avions parlé d’un jeu, d’ateliers, du four à pain mobile…A nous de prévoir les animations qui nous font envie !

 

Bienvenue à toutes et tous !

Inscription souhaitée auprès de Sylvie : sylvie.laspina@natpro.be ou 0487 34 60 78

Sensibilisons à l’alimentation bio et locale ! Recueil d’idées, d’arguments, d’outils et d’actions

Sensibilisons à l’alimentation bio et locale ! Recueil d’idées, d’arguments, d’outils et d’actions

En décembre, grâce à un atelier participatif, le Réseau RADiS a défini sa vision et ses missions. Avec les citoyens, nous souhaitons soutenir et développer la transition de la région dinantaise vers une alimentation bio et locale, respectueuse des Hommes et de la Terre, en favorisant la solidarité et l’implication de tous. La sensibilisation des citoyens à l’alimentation bio locale est au cœur de nos missions, avec l’objectif de fédérer une communauté d’acteurs solidaires de la transition écologique et sociétale. Un petit groupe de citoyens, les Radicelles, s’est constitué pour se pencher sur ces questions.

 

L’alimentation bio locale ne manque pas d’arguments !

Rassembler arguments et pistes d’actions

En amont de notre première réunion, nous avons tenté de rassembler un maximum d’idées : comment sensibiliser les citoyens au bio local ? Via quels arguments, quels outils, quelles activités ? Un sondage a été lancé auprès des membres du Réseau RADiS et de Nature & Progrès, et via les réseaux sociaux. Grâce aux 39 participants et aux échanges qui ont eu lieu lors de notre réunion du 20 février, nous avons collecté une foule d’idées, source d’inspiration ! Nous vous en partageons les fruits dans cet article.

 

Le bio, meilleur pour la santé

Premier argument de nos participants : l’alimentation bio et locale est meilleure pour notre santé. Vu les effets délétères des OGM et pesticides chimiques de synthèse, dont la plupart sont classés cancérigènes ou perturbateurs endocriniens, on ne peut aujourd’hui plus le nier ! Si l’on manque d’éléments scientifiques pour démontrer un effet du mode de culture sur la qualité nutritionnelle, il est évident qu’une alimentation locale permet d’assurer la fraicheur de nos fruits et légumes, avec une meilleure préservation des vitamines et des éléments essentiels. Les éleveurs témoignent souvent que depuis qu’ils sont passés en bio, leurs vaches voient bien moins souvent le vétérinaire… Pourquoi n’en serait-il pas de même avec le médecin ?

« Il faudrait donner davantage d’informations concernant la santé et la dangerosité des produits non bio » Philippe P.

« Il serait intéressant de partager de données « scientifiques » illustrées sur la différence de valeur nutritive ». Diane O.

 

Transhumance des moutons de la Bergerie de la Grande Fange, éleveurs bio à Regné. Après avoir entretenu pendant toute la belle saison des réserves naturelles, les animaux rentrent à l’étable pour passer l’hiver. Les participants font le lien direct entre les activités de l’éleveur et la richesse de la réserve naturelle.

Protéger la Planète

Les produits chimiques de synthèse sont des poisons pour notre environnement et pour la biodiversité, ce que ne manquent pas de rappeler les participants à notre sondage. Ils mettent aussi en avant l’intérêt écologique du circuit court local via la réduction des pollutions associées aux transports, et de manière générale, la moindre empreinte écologique et carbone de l’alimentation bio locale. Ces arguments liés à l’environnement sont aujourd’hui incontournables et puissants, quand on constate les conséquences des changements climatiques sur notre quotidien. Et si nous apportions aux citoyens des démonstrations, par l’information et… l’observation !

« La terre produit mieux si elle est respectée » Ariane D.

« Nous pourrions montrer concrètement sur le terrain ce que ça change de produire bio ». Mathilde R.

« Il faudrait informer par la diffusion de films très courts montrant les effets des épandages sur les cultures de produits toxiques, tel que le glyphosate » Naïma.

 

Soutenir nos producteurs bio locaux

La relocalisation de notre alimentation bio permet la création d’emplois non délocalisables et renforce l’autonomie alimentaire, l’économie locale et circulaire. De nombreux participants aux réflexions ont partagé leur fierté de contribuer à faire vivre des familles de producteurs, à valoriser leur travail et leur démarche. Le lien direct avec le producteur permet davantage de solidarité et des prix plus équitables. Il est donc important de (re)créer le lien entre les mangeurs et leurs voisins producteurs et artisans.

« Manger local, c’est aider des personnes que l’on connait à vivre de leur passion/travail. Allons visiter des maraichers, des artisans, des transformateurs de produits ». Marie-Christine H.

 

 

Des visites de fermes pour rencontrer les producteurs, comprendre et apprécier leur travail au quotidien

Et si nous sortions un peu de l’idéologie ?

Santé, environnement et société, nous venons de faire un tour des arguments idéologiques, des convictions qui poussent les personnes les plus sensibilisées à passer à l’action. Mais ces idéaux ne sont-ils pas perçus comme une contrainte par de nombreuses personnes ? « Il faudrait que je mange mieux pour ma santé, il faudrait que je participe à préserver la nature, il faudrait que j’arrête de fumer… Allez, demain, j’arrête ». Ce peut être culpabilisant, s’apparenter à une corvée pour des personnes déjà submergées par les tracas du quotidien et qui aspirent à plus de… plaisir. Parlons-en aussi !

« J’exprime l’importance de mon choix, la cohérence que cela m’apporte et qui m’est nécessaire, la joie que cela me procure. Essayer de convaincre ne marche pas : personne n’aime que quelqu’un d’autre lui dicte ce qu’il doit faire » Philippe G.

 

Présenter les produits bio locaux et les faire goûter, quoi de tel pour donner envie de se les procurer au quotidien ?

Le plaisir du goût

Goûter, c’est adopter ! Parmi les activités recensées, les ateliers de dégustation sont une manière de mettre en avant le goût et la qualité, mais aussi de stimuler l’envie de cuisiner. La marche gourmande associe le plaisir de la bouche, la convivialité et la découverte du milieu environnant les fermes. N’oublions pas de bien mettre en avant les producteurs lors de la présentation de leurs produits !

« Des dégustations pour goûter la différence, y compris par des actions de soutien et de promotion des restaurateurs locaux engagés dans le bio local » Diane O.

 

 

 

 

 

Des ateliers cuisine pour réapprendre des gestes essentiels pour sublimer les produits bio de nos producteurs locaux

Le plaisir de cuisiner

Choisir une alimentation bio et locale nous encourage à respecter les saisons, et nous invite à davantage de créativité en cuisine. La qualité des produits donne envie de cuisiner et de partager les bons repas avec son entourage ! Le manque de savoir-faire est souvent un obstacle : de nombreuses personnes n’ont pas appris à cuisiner et sont assez démunis devant les légumes et pièces de viande des producteurs locaux. Des ateliers culinaires sont une solution alliant partage et convivialité ! On peut même y donner des astuces pour économiser le temps en cuisine, lui aussi précieux.

« Il est essentiel d’amener les gens à retrouver du plaisir derrière les fourneaux ! » Sandrine D.

« Manger bio local met des limites qui nous rendent le plaisir de varier davantage notre alimentation au fil des saisons et d’inventer de nouvelles recettes » Benoit V.

« Des recettes simples à réaliser et à bas coût ». Joëlle R.

 

A l’occasion d’une porte ouverte, découverte pour ce jeune garçon, des canards de la ferme Martin. Un moment qu’il n’oubliera sans doute jamais.

Le plaisir de retrouver le lien

L’alimentation bio locale est créatrice de liens entre les personnes, et reconnecte les citoyens au milieu rural et naturel. Les maraichers proposant de l’autocueillette permettent une activité conviviale en famille au milieu des légumes et des fleurs. Un petit tour à la boucherie de la ferme, c’est le rendez-vous avec les animaux qui paissent aux alentours. Les chantiers participatifs sont l’occasion de mettre la main à la pâte dans une ambiance conviviale. D’ailleurs, l’accueil social à la ferme et la zoothérapie prouvent combien la reconnexion avec le milieu rural fait du bien au moral !

« Ça reconnecte les gens à la nature, ça reconnecte les gens aux autres ». Céline B.

 

 

Et pourquoi ne pas manger bio local ?

Si beaucoup d’arguments nous poussent à choisir une alimentation bio locale, certains freins existent également. Nous les avions inventoriés dans le cadre de nos réflexions sur l’accessibilité de l’alimentation bio locale pour tous : le prix, le temps, la capacité physique, la mobilité, l’estime de soi, le savoir-faire, les infrastructures et l’information. Et si nous imaginions des actions permettant de démonter ces freins ?

 

Légende : Recueil des idées d’actions de sensibilisation. En bleu : les outils de communication, en orange, les activités à organiser. Une ressource dans laquelle nous pouvons tous puiser !

Le bio, trop cher ?

C’est le grand point d’achoppement de l’alimentation bio locale : le prix. Sans refaire ici tout le débat sur la question, on peut imaginer des actions sur ce thème. En premier lieu, pour informer sur les écarts de prix souvent exagérés dans l’imaginaire collectif. En second lieu, pour relativiser cette hausse du prix par rapport aux coûts cachés de l’alimentation industrielle, liés à l’environnement et à la santé. Et enfin, parce que le budget de certains reste malheureusement limitant, pour donner des pistes pour parvenir malgré tout à opter pour le bio local.

« Le prix rebute encore car les gens n’ont pas conscience que de l’argent investi localement leur revient indirectement au travers du développement local.  Conscientiser au fait que les choix de consommation sont le meilleur moyen de créer le monde qu’ils veulent ». Audrey D.

« Donner des pistes pour que le coût reste raisonnable tout en sensibilisant au fait que c’est normal de dédier une bonne partie de son budget à l’alimentation qui est un besoin primaire ! » Mathilde R.

« Le bio local permet de se nourrir sainement sans se ruiner pour autant que les familles acceptent de revenir à des recettes et en-cas simples, composés de produits de base qui ont toujours existé dans nos régions ». Philippe G.

 

Nos producteurs affichent clairement leur démarche bio locale… Et pourquoi pas nous, les mangeurs ?

Informer

Manger bio local ? D’accord. Mais où se procurer ces bons produits, comment rencontrer les artisans de ma région ? Comment connaitre les fruits et légumes de saison ? Une information peut être un petit coup de pouce pour passer à l’action !

« Un livret recueil des producteurs et revendeurs bio locaux » Caroline P.

« Nous pourrions mettre en place une formation sur le rythme des saisons. Il n’y a pas de fraises à Noël ni de tomates » Jacqueline G.

 

Faire tache d’huile

Faites ce que je fais, pas ce que je dis ! Montrons à nos voisins, à nos amis, à notre famille, notre engagement dans le bio local. Non, non, ce n’est pas un mouvement marginal « de niche », nous sommes nombreux dans cette démarche, faisons-le savoir ! Invitons notre entourage dans la bienveillance en veillant à ne pas mettre de pression ni culpabiliser.

L’heure du concert approche dans cette ferme bio de la région de Trois Ponts ! Les amateurs de musique, venus pour le groupe, auront l’occasion de découvrir une ferme. Démarche qu’ils n’auraient peut-être pas eue lors d’une simple visite.

« Comme avec les enfants, ils copient ce qu’on fait, pas ce qu’on dit. Donc, je montre à mes voisins, à mes collègues, à mes amis, à mes enfants ». Laurence.

« Vente ou distribution d’autocollants « Je mange bio et local » à mettre sur ses fenêtres (maisons, voitures) pour montrer l’adhésion de certains et faire petit à petit tache d’huile ». Ariane D.

  

Diversifier pour toucher

Chacun ses affinités, ses préoccupations, ses envies, ses freins ! La diversité des actions et activités mises en place pour sensibiliser les citoyens permet de toucher des personnes aux horizons très différents. N’oublions pas les activités ludiques sous forme de jeux : la convivialité est la pièce maitresse pour attirer et fidéliser les personnes, leur donner goût à une autre manière de s’alimenter et de se relier aux autres.

« Vouloir sensibiliser tout le monde revient souvent à ne toucher personne (ou quasi !). Chaque groupe de personnes peut être sensibilisé par un aspect différent : par exemple, « nourriture saine » pour les parents ayant de jeunes enfants (il me semble que c’est une raison souvent avancée) ». Patricia G.

 

 Et la suite ?

Les Radicelles se lancent maintenant dans l’action ! Nous élaborons ensemble un programme de visites de fermes pendant toute la belle saison 2022, qui se clôturera par un événement convivial au mois de septembre. Vous aussi, vous avez envie de participer à la sensibilisation des citoyens à l’alimentation bio locale ? N’hésitez pas à nous rejoindre en région dinantaise, ou à contacter la locale de bénévoles Nature & Progrès la plus proche de votre domicile !


 

On organise un événement bio local. Avec vous ?

On organise un événement bio local. Avec vous ?

Ce dimanche 20 février a eu lieu la première réunion de notre groupe « Les Radicelles » consacré à la sensibilisation des citoyens à l’alimentation bio & locale.

   

Nous avons rassemblé une foule d’idées pour donner envie, lever les freins, créer des outils et développer des activités !

   

Nous avons décidé d’organiser cette année un événement bio local qui comprendra des visites de producteurs et une (demi ?) journée festive et conviviale, animée de jeux, d’ateliers, de conférences et autres activités à peaufiner ensemble.

Si vous aussi, vous avez envie d’agir concrètement, dans une ambiance conviviale, pour organiser ce type d’activités, n’hésitez pas à contacter Sylvie (0487 34 60 78 – sylvie.laspina@natpro.be). L’aventure ne fait que commencer !

En savoir plus ? Consultez ici notre compte-rendu de la réunion

Au plaisir de partager avec vous sur ces activités !

          

Invitation 20/2 : Premier GT sensibilisation « Les Radicelles »

Invitation 20/2 : Premier GT sensibilisation « Les Radicelles »

Cette année 2022, le Réseau RADiS se lance un nouveau défi : mener des actions de sensibilisation du citoyen à l’alimentation bio & locale.

Parce que l’intérêt des citoyens contribuera à développer l’agriculture biologique et relocalisée dans notre région !

Parce que nous souhaitons développer une communauté d’acteurs solidaires de la transition écologique et sociétale.

Un nouveau groupe thématique est dès lors mis en place pour rassembler toutes les personnes intéressées par ce défi : le GT « Les Radicelles »

Les animatrices du Réseau RADiS, Caroline et Sylvie, souhaitent vous convier à la première réunion des Radicelles le dimanche 20 février 2022 de 16h30-18h30 à la salle de village d’Awagne (5501 Dinant). Inscriptions souhaitées auprès de Sylvie (sylvie.laspina@natpro.be).

Ensemble, nous allons tenter de rassembler nos idées pour convaincre les citoyens de l’importance d’opter pour l’alimentation bio locale (quels arguments mettre en avant ? recensons-les ensemble !) et pour capter l’attention et l’intérêt des citoyens pour l’alimentation bio locale (quels outils d’informations ? quelles activités organiser ? faisons-en une liste, puis définissons ce que nous ferons ensemble !).

Nous sommes convaincus que cette réunion sera très riche grâce à la participation de tous, et donnera de bonnes bases au groupe pour la concrétisation d’outils et d’actions, avec le soutien des animatrices du Réseau.

En préparation à la réunion, pourriez-vous nous faire part de vos idées en répondant à ce sondage ? Ceci nous permettra de déjà compiler les informations et rendre la réunion plus efficace. Milles mercis !

Si vous ne saviez pas être présent le 20/2, pas de souci : nous en ferons un compte-rendu et vous solliciterons pour la suite !

Au plaisir de mener ces réflexions avec vous !

Sondage : Sensibiliser à l’alimentation bio locale : arguments, outils et activités

Sondage : Sensibiliser à l’alimentation bio locale : arguments, outils et activités

Le Réseau RADiS (Réseau Alimentaire Dinant Solidaire) lance un grand sondage sur le thème de la sensibilisation à l’alimentation bio et locale.

Il souhaite rassembler les idées et avis autour de deux grandes questions :

Quels arguments mettre en avant auprès des citoyens ? Comment convaincre de l’intérêt de l’alimentation bio locale ?

Quels outils d’information et quelles activités organiser pour capter l’attention et l’intérêt des citoyens sur l’alimentation bio locale ?

Vous aussi, participez à ce sondage, donnez-nous votre avis !

D’avance, milles mercis pour votre participation !

L’équipe du Réseau RADiS – GT « Les Radicelles »

Invitation 20/2 : Premier GT sensibilisation « Les Radicelles »

Sensibiliser à l’alimentation bio-locale : rejoignez les Radicelles !

Nous souhaitons démarrer un nouveau groupe de travail sur le thème de la sensibilisation des citoyen.ne.s à l’alimentation bio et locale en région dinantaise.

Quels sont les arguments en faveur de l’alimentation bio locale ? Que pourrions-nous mettre en place comme actions ? Comment ?

Toutes les idées et tous les coups de mains sont les bienvenus !

Ce sujet vous intéresse ? Vous auriez envie de vous impliquer dans la définition et la mise en place d’actions de sensibilisation ?

Manifestez-vous auprès de Sylvie (sylvie.laspina@natpro.be).

Au plaisir de vous rencontrer !