Des produits bio locaux dans les cantines scolaires

Des produits bio locaux dans les cantines scolaires

 

Ce lundi 29 mars, une quinzaine de personne se sont réunies en visioconférence pour voir comment approvisionner les cantines scolaires de la région dinantaise en produits bio et locaux.

Influences-végétales ASBL travaille depuis 2013 à l’accompagnement des cantines scolaires vers une alimentation durable. Elle a créé le Collectif Cantines Durables qui rassemble différents acteurs travaillant sur cette thématique. Leur objectif est d’aider les écoles à se fournir en produit locaux de qualité, et de travailler sur des menus plus sains pour les enfants. L’encadrement qu’ils proposent aux écoles se déroule sur deux années avec des activités destinées aux autorités locales, à la direction, aux enfants, au personnel de cuisine, aux parents des enfants et aux enseignants. Dans la région dinantaise, IV travaille avec les écoles de Godinne et de Onhaye, soit un total de 680 enfants.

Pour les producteurs du Réseau RADiS, il est possible de participer à l’initiative des cantines durables en fournissant des produits alimentant les cantines scolaires. Les maraîchers pourront fournir des légumes frais et propres mais aussi des légumes préparés facilitant le travail du personnel de cuisine (épluchage, découpe, emballage sous vide) ou transformés (stérilisés, soupes…). Les producteurs de céréales pourront fournir du pain et des pâtes alimentaires.

Pour fournir les cantines scolaires, il est nécessaire de répondre à un marché public puis de mettre en place une contractualisation donnant des garanties tant au producteur qu’à l’école, sur les quantités et la qualité des produits. Pour les produits végétaux, ils sont achetés à une moyenne de 4€ par kilo, et pour les produits animaux, ils sont achetés à une moyenne de 13€ par kilo.

Au cours de cette soirée, nous avons récolté de nombreuses informations qui vont nous permettre de nous organiser pour fournir les cantines scolaires en légume bio du territoire. Lors des prochaines réunions du groupe thématique, nous réfléchirons aux capacités de nos producteurs pour fournir les écoles, à l’organisation nécessaire entre producteurs et au développement des produits. Un magnifique défi !

Bienvenue à toute personne intéressée pour rejoindre notre groupe thématique. Il suffit d’envoyer un mail à Sylvie, animatrice du Réseau RADiS (sylvie.laspina@natpro.be).

 


 

Une alimentation bio et locale dans nos cantines scolaires. Chiche ?

Une alimentation bio et locale dans nos cantines scolaires. Chiche ?

 

Et si les cantines scolaires proposaient aux enfants des menus, potages et collations à partir de produits bio et locaux ? Un doux rêve ? Pas forcément !

 

Avec le Collectif développement Cantines durables, Influences-végétales asbl travaille à la transition de l’alimentation des cantines scolaires. Deux écoles de la région dinantaise sont justement concernées !

  • Comment se passe cette transition au niveau des écoles ? Comment la différence de prix est-elle compensée ?
  • Comment se fait le choix des fournisseurs, que doivent prévoir les producteurs qui souhaitent alimenter les écoles ?
  • Quels types de produits, et sous quelle forme, faudrait-il fournir ?
  • Quels exemples de cantines scolaires qui ont déjà fait leur transition ? Quels résultats ?
  • Etc.

On vous en dit plus lors d’une visioconférence, le lundi 29 mars 2021 dès 19h30. Bienvenue à tous !

 

Comment participer ?

  • Confirmez votre inscription pour le 28 mars auprès de Sylvie (sylvie.laspina@natpro.be)
  • Un lien de participation vous sera envoyé le 29 mars matin. Il suffira de cliquer dessus (en utilisant comme navigateur Google Chrome, idéalement) pour rejoindre la visioconférence
  • Si vous avez un doute technique, il sera possible de tester sa connexion dès 19h15, et de m’appeler en cas de souci (gsm fourni lors de la confirmation)

Un compte-rendu de la visioconférence sera réalisé et mis en ligne sur le site internet du Réseau RADiS.

Quelles actions pour renforcer les filières fruits et légumes bio ? Recensement et priorisation

Quelles actions pour renforcer les filières fruits et légumes bio ? Recensement et priorisation

 

La première réunion du groupe thématique « Fruits et légumes bio » avait pour objectifs  :

  • de mieux comprendre la situation des filières fruits et légumes bio sur le territoire
  • d’identifier les actions à mettre en place pour les renforcer
  • de prioriser les actions à réfléchir collectivement

Voici ci-dessous les fruits de nos travaux.


Situation des filières fruits et légumes bio en région dinantaise

Un faible auto-approvisionnement

De manière générale, la production de fruits et légumes en Wallonie est bien inférieure à la consommation des citoyens. Le Collège des producteurs estiment l’auto-approvisionnement à seulement 17 %. En région dinantaise, cet auto-approvisionnement est estimé, de manière grossière en fonction des surfaces cultivées, à seulement 4 %.

Les producteurs bio

Parmi les producteurs de fruits et légumes sur le territoire, on compte :

La plupart des productions sont vendues en direct par les producteurs. Il n’y a pas de transformation recensée.

D’après les retours de quelques épiceries, la demande en fruits et légumes bio et locaux est loin d’être comblée. Par ailleurs, des cantines scolaires sont en transition vers un approvisionnement bio et local, et seront bientôt à la recherche de producteurs.


Quelles actions pour renforcer les filières fruits et légumes bio ?

Télécharger le fichier reprenant les tableaux ci-dessous.

Inventaires des actions

Un tableau a été réalisé sur base des idées d’actions récoltées auprès des participants au groupe thématique (travail préparatoire + ajouts pendant et suite à la réunion). Avis de 6 producteurs, de 2 lanceurs de projets, de 5 porteurs de projets, de 7 citoyens et de 3 structures locales (accompagnement).

Priorisation des actions


Et maintenant…

Les prochaines réunions de groupe thématique auront pour objectif de se pencher sur les actions prioritaires, les unes après les autres.

Prochaine réunion prévue environ la semaine du 8 mars, à confirmer.

Opérationnaliser l’action 1 : Réseau d’entraide entre producteurs

Un outil va être proposé à l’ensemble des producteurs bio du Réseau RADiS afin de les rassembler au sein d’un réseau d’entraide.

Enjeux & questions à discuter à la prochaine réunion : 

  • Susciter l’intérêt des producteurs afin qu’il s’approprient l’outil : comment leur présenter ? par qui ?
  • Définir la forme de l’outil : discussion WhatsApp, groupe facebook, autre ?
  • Intégrer les citoyens pour en faire un groupe mixte ?
  • Prévoir un outil spécifique séparé pour les projets d’installation en maraichage ?

Préparer l’action 2 : Favoriser l’installation de maraichers

Un état des lieux serait intéressant : quelle offre en formations en maraichage disponible ? Quelle fréquentation ? Quelles suites pour les porteurs de projets ? Du coté des structures d’aide à la création d’activité (Créa-Job, autres ?), quelles observations de terrain ? Manque-t-on de possibilités de couveuses d’entreprises ? Etc. A partir de cet état des lieux, il sera intéressant de définir ensemble des pistes d’actions ciblées.

Nous tenterons de rassembler des éléments pour la prochaine réunion. 


 

 

25/01/2021 – Première réunion du groupe thématique « Fruits et légumes bio – Maraichage et arboriculture fruitière »

25/01/2021 – Première réunion du groupe thématique « Fruits et légumes bio – Maraichage et arboriculture fruitière »

Envie de développer l’autonomie alimentaire de la région Dinantaise

en fruits et légumes bio ?

Rejoignez la première réunion de notre groupe thématique dans le cadre du Réseau RADiS !

Quand ? Lundi 25 janvier 2021 de 19h30-21h30

Qui ? Toute personne motivée par le sujet et prête à s’y investir (développer les idées d’actions, mettre en place des actions…)

Comment ? Une visioconférence par skype (en attendant de pouvoir se réunir en salle ou en ferme !)

Inscription nécessaire auprès de Sylvie (sylvie.laspina@natpro.be) en précisant votre identifiant Skype (mail).

Vous n’avez pas Skype ? Téléchargez ce logiciel gratuit ici. Prévenez-moi en cas de souci.

Objectifs de cette première réunion

Présenter le contexte et les enjeux, rassembler les idées d’actions à mener ensemble dans le cadre du Réseau RADiS et les prioriser (planning).

Les réunion suivantes permettront de creuser les idées qui auront été choisies lors de cette première réunion.

Pour toute question, n’hésitez pas à me contacter !

Au plaisir de vous accueillir à cette activité et d’agir ensemble pour une alimentation bio et solidaire sur notre territoire.

Sylvie, animatrice du projet

 

Les groupes thématiques démarrent en janvier et février !

Les groupes thématiques démarrent en janvier et février !

Suite à l’appel lancé en décembre par le Réseau RADiS, nous voici nombreux à avoir fait germer plein de bonnes idées pour développer ensemble une alimentation bio et solidaire dans la région dinantaise.

En janvier et février, nous lancerons les groupes thématiques pour mettre en commun toutes nos réflexions et définir ce que nous allons creuser et concrétiser ensemble.

Les groupes thématiques sont ouverts à tous, et plus nous en serons, plus les discussions seront riches, et plus les actions seront fortes.

Vous n’êtes pas encore inscrit ? Cliquez ici pour être redirigé vers la page qui concerne les groupes thématiques.

Vous avez vu l’appel trop tard ? Il n’y a pas de retard pour y participer et nous aider ! Régulièrement, nous ferons des réunions (en visioconférence ou en présentiel selon la situation sanitaire) auxquelles vous êtes invité à nous rejoindre !

Le Réseau RADiS, c’est vous ! Bienvenue !